lundi
30 octobre

Toute une histoire

Si vous êtes venus à la foire des Hérolles,
alors n'hésitez pas nous laisser vos impressions sur cette matinée...


Gandriau Yves

Avant dernière foire avant l'hiver. Foire de la Sainte Catherine. Ceci explique peut être la présence de nombreux marchands d'arbres et arbustes, argant:" à la sainte Catherine, tout bois prend racines!" Dans les allées, nombreux étaient ceux qui déhambulaient, des arbres plein les bras. Sur l'aire aux volailles, abondance de volatils prêts à la consommation. Surprise aussi, l'apparition très appréciée d'un marchand de marrons chauds. Malgré une température légèrement fraîche, belle fréquentation et la tête de veau toujours à la hauteur. A la prochaine!



Véret Dominique

Découverte aujourd'hui. Très sympathique mais cela manque totalement de bio et d'une ouverture sur la révolution écologique qui commence à vraiment pointer son nez. D'autres foires risquent de ne pas rater le coche. Ce qui serait très dommage pour notre secteur. Je suis de la Haute Vienne.



Goetz Richard

Je mentirai en disant que c'est une foire comme une autre ! Il-y-en a pour tout les goûts, on y voit de toutes les couleurs et la journée entière suffit à peine à faire un tour réellement complet et interressé. Et chapeau d'avoir réussi à tenir face aux impératifs de la société malade d'aujourd'hui tout en gardant son caractère et sa diversité,



PLACIDE JEAN MICHEL

Nous sommes Bordelais et des amis Bretons, originaires de ST MARCEL, près de ARGENTON SUR CREUSE, nous ont invités dans leur maison et nous ont parlé de cette foire. Nous y sommes donc allés le 29 aout . Enchantés par la foire, tous les volaillers, camelots etc. Une ambiance formidable et gentillesse et simplicité des gens autour de nous. Evidemment, nous ne sommes pas revenus les mains vides . Nous y reviendrons.



Gandriau Yves

Ce jour: 29 10 2011, la confrérie de la Tête de veau Rignéenne dans les deux Sèvres est venue sur la foire, en grande tenue et y a mené bon train et bonne chair. Une vingtaine de membres masculins (pas de femmes dans la confrérie) mais celles-ci étaient là aussi quand même et ont fait beaucoup de bruit au restaurant. Ils sont repartis "benaizes"...en car!!!!!!!!!



BLANCHET JOEL

J'ai découvert cette foire dans les années 70 et depuis j'y suis allé chaque année le 29 septembre, sauf ces 3 dernières années pour cause de maladie. c'est absolument indescriptible,on n'y trouve de tout : des fruits aux crucifix, du couteau au CD, du mouton au cheval. . . . . . . . . Il faut le voir une fois dans sa vie. Et celà dure depuis 1484. Il en a vu ce lieu-dit qui se résume à un carrefour. Allez y! Moi j'y serai le 29 septembre 2012. A bientôt! JOEL.



GAUTHIER Armelle

J'habite la Creuse et dès que je peux lorsque le 29 est un samedi ou bien pendant les vacances je me rend à la Foire. C'est très agréable on trouve de tout et on fait des rencontres. La Foire et tous ses marchands sont un bonheur du "passé", pourvu que cela dure dans le temps et avec les générations à suivre.



BOTTE François

"Un spectacle surréaliste de gastronomie sans frontières attire l'attention de Guy. Un éleveur fromager aux allures rastas discute en anglais avec un couple de Japonais qui se dit réjoui d'avoir mangé un fromage de chèvre accompagné d'une tasse de thé". Cette scène a été observée aux Hérolles le 29 septembre 2013 et résume toute la vie de cette foire emblématique. Elle est extraite d'un livre concernant Guy Labarre, paysan creusois et fidèle visiteur des Hérolles.



Gandriau Yves

Foire du 28 02 2012. Temps très frais au levé du jour avec un soleil qui se lève oréolé de son écharpe d'un rouge vif éclatant. Déjà, les marchands se mettent en place, un peu moins nombreux que de coutume sauf pour l'aire aux volailles, toujours aussi bien garnie. Les chalands sont aussi déjà là et en bon nombre. C'est bientôt le printemps, le jardin est à l'honneur. Les tomates risquent le bout de leurs feuilles, l'ail, l'échalotte et autres oignons n'ont plus peur des dernières gelées.Les salades et les choux sont aussi de la fête. Les arbres et arbustes sont aussi en nombre et en bonne place. La matinée fut belle et l'andouillette au Sancerre divine comme de coutume. A la prochaine.



Colonel Fabrice GRANDI Commandant de la gendarmerie de la Vienne

Une journée particulièrement intéressante à la foire des Hérolles. Une curiosité issue de la riche histoire locale qui a su traverser le temps (1484!), tout en réussissant à s'adapter aux contraintes du monde moderne et de sa réglementation prolixe. Merci à tous pour cette invitation dont je garderai un grand souvenir.



Stéphane JARLEGAND Directeur de Cabinet de la Préfecture de la Vienne

Une très belle découverte de la foire des Hérolles! De très beaux projets pour préserver ce joyau de la Vienne. En souvenir: deux poules et deux dindons! Merci à Monsieur le Maire!



Dussoubs Jean claude

tout le monde m'en parlait mais je n'avais pas le temps avec le travail. Maintenant que je suis en retraite le 29 de chaque mois est reservé pour cette fabuleuse foire . Ca me rappelle ma jeunesse ou il y avait des foires dans toutes les communes .On trouve de tout a cette foire et quelle ambiance a midi de ce retrouver tous reunis autour d'une table pour deguster la fabuleuse tete de veaux Un conseille allez y une foi et vous en tomberez amoureux



GALLE Colette

Merci pour cette belle journée de foire et surtout au restaurant où nous avons passé de bons moments avec des personnes formidables et un bon repas merci à monsieur Nathus. A bientôt
Colette



BOTTE François

La P'tite Caille sert 600 repas l'été à chaque foire avec l'appréciée tête de veau, plus celles emportées par les clients. Le sourire affable du patron et ses longues et superbes moustaches à la Gauloise ne sont pas étrangers au succès de la P'tite Caille. Un habitué des lieux vient l'interpeller "tu devrais couper tes moustaches, tu vas finir par être sourd". Extrait du livre concernant Guy Labarre, paysan creusois et fidèle visiteur des Hérolles.



Le Mercier Aude

ça y est ! Coulonges est sur la toile ! Longue route à ce carrefour dorénavant immanquable...



rigaud sylvie

Cela fait 3 fois que je viens sur votre marché je viens du loir et cher il n y a pas de mots pour définir cette matinée bravo à tous et bonne continuation merci.



Christine TRICOTEL Sous-Préfète de Montmorillon

La vie qui se dégage de cette journée est particulièrement intéressante. Quel dynamisme! Cette convivialité alliée à la volonté de faire perdurer, évoluer, est une leçon. Merci pour cette invitation.



Gandriau Yves

Foire du troisième mois de l'année, très beau temps, un peu frais au levé de l'astre, qui nous a très vite réchauffé les corps et les coeurs. Foire de la main verte, du jardinage, des fleurs et des volailles. La haute technologie s'invite sous la halle aux moutons, par la présence d'un matériel informatique qui interprête les données fournies par un portique bardé de plusieurs rangées de capteurs qui lisent les puces électroniques portées par les moutons lorsqu'ils passent dessous, dans un sens ou dans l'autre. Peut être est-ce une préfiguration de ce qui nous attend demain dans les gares et autres aéroports??? Pour l'ambiance, toujours aussi bon-enfant, dans les vapeurs d'andouillettes au Sancerre, Kebab et autres saucisses. La tête de veau toujours aussi gouteuse et roborative. Une bien belle matinée, prêt à recommencer, à la prochaine!



SAUVION F.

29/06/2012 : découverte "enfin" de la Foire des Hérolles ! rendez-vous mensuel dont la réputation n'est pas usurpée. On y croise la population rurale des contrées de Vienne, Haute Vienne, Indre et de bien d'autres lieux car on y vient de loin. Et dans les allées, on y entend aussi parler anglais, hollandais, allemand ; en effet à cette époque de l'année, les touristes commencent à arriver. On y trouve tout ce dont on a besoin ou envie. Seul regret : être arrivée trop tard pour assister au marché aux bestiaux, mais il y avait encore des volailles. Et pour conclure cette matinée, nous avons bien sûr déguster le plat typique de la foire : la tête de veau : un délice ! Et quel contraste le champ de foire entre le matin et le début d'après-midi lorsque tous les commerçants ont rangé leus étals. En ce lieu perdure encore une tradition qui attire toujours du monde ; même si le contexte économique est moins favorable, puisse t'elle continuer à être un des endroits privilégiés de notre département de la Vienne, vitrine d'un monde rural qui continue bien d'exister malgré les difficultés. Venez-y !



Gandriau Yves

La foire des Hérolles si variée, si conviviale, que du bonheur, merci de faire perdurer et prospérer une telle manifestation.



lilalou lilou

la foire au Hérolles est bien , il y a des chiens ,des volailles ,des chevaux , des moutons ...et pour moi c est bien parce que j'adore les animaux !!donc si vous ne savez pas quoi faire un 29 du mois , n'hésitez pas c est genial !!(il y a aussi de la nourriture , des vetements ...)










La foire aujourd'hui   |    La foire d'hier   |    Après la foire   |    La foire en images   |    Toute une histoire   |    Infos pratiques
Coulonges les hérolles   |    Médiathèque   |    Mairie   |    Services
Mairie de Coulonges-les-Hérolles, Le Bourg 86290 Coulonges - Tél. 05 49 91 77 08 - Fax : 05 49 91 59 16 - contact@coulonges-les-herolles.fr
Mentions légales : Design graphique par Priscilla Saule - Réalisation technique par Tenqi